Lipson, en 2004 dans le New England Journal of Medicine, mentionnait qu’environ 151 000 fusions vertébrales était pratiquée chaque année en Amérique. Le taux de succès très modéré, le peu d’amélioration ressentit par la plupart des patients et le risque de complications associés à ce type d’interventions amène le Dr. Lipson a préconiser une plus grande retenue face à l’opération.

La dégénérescence discale, les hernies discales et les bombements discaux font partie des causes principales et fréquentes des problèmes de dos majeurs au 21e siècle. La chirurgie pour ce type de problème se doit toujours d’être considéré comme en dernier recours, si les soins conservatifs ont échoué ou bien lorsqu’une atteinte neurologique permanente est en jeu. L’une de ces opérations, la fusion vertébrale, est souvent suggérée et le résultat est souvent une perte de mobilité permanente, un manque de flexibilité et la douleur qui persiste.

Si vous avez déjà été opéré par le passé et que vous avez de la douleur résiduelle, ou bien que les symptômes semblent revenus, vous serez heureux de savoir que nous avons du succès avec plusieurs patients dans votre situation. Il y a cependant certaines contre-indications à nos soins pour certains types de chirurgies :

  • Fusion vertébrale à l’aide de vis
  • Tiges de Harrington pour corriger une scoliose
  • Toute opération au dos récente (qui date de moins de 9 à 12 mois)

Lors de l’examen à notre clinique, nous serons en mesure de déterminer si nous pouvons vous aider et de quelle façon. Nous avons déjà traité plusieurs patients avec succès ayant déjà eu une chirurgie au dos par le passé. Contactez-nous au 819-205-2757, poste 1.

consultez nos témoignages vidéos et écrits de nos patients

Maintenant, je peux bouger sans douleur afin de jouer au golf!

Mme. Carole G, Gatineau

Je suis agréablement surprise de mes résultats et combien rapide cela à été!

Mme. Marie-France L, Gatineau